Maison à vendre La Croix Valmer
Des conseils pour vendre votre maison
juin 19, 2024
agence immobilière à Nice
3 cas pour lesquels contacter une agence immobilière à Nice
juillet 8, 2024

Pourquoi investir dans les forêts ?

vente de propriété

vente de propriété

Avez-vous déjà pensé à un investissement qui génère un retour sur investissement pour vous et la nature, en contribuant à la conservation de la biodiversité, à la transition climatique et au développement de la bioéconomie ? Avez-vous déjà pensé que nos forêts pouvaient être un investissement innovant et rentable à cet égard ?

Un investissement original et rentable

L’achat de forêts et de terrains boisés a toujours représenté un investissement immobilier stratégique pour la préservation du capital et la génération de revenus par les familles et les entreprises, même en France. En outre, au cours des dernières décennies, le monde de la finance a commencé à considérer les forêts comme un actif d’investissement stratégique. Les premiers exemples d’investissements financiers dans les forêts ont été encouragés dans les années 1980 aux États-Unis et au Royaume-Uni par des fonds de pension et des fonds d’assurance afin de diversifier leurs investissements et de minimiser le risque de pertes. Aujourd’hui, à l’échelle mondiale, le capital financier investi dans les forêts s’élève à plus de 100 milliards de dollars.

Cela explique pourquoi un nombre croissant d’investisseurs se passionnent pour l’acquisition de domaines forestiers. Néanmoins, ce genre de placement doit être réalisé avec prudence et en ayant toutes les cartes en main. Pour cela, c’est recommandé de se faire accompagner par une agence spécialisée dans la vente de propriété, de forêts, de villas de luxe, de châteaux, etc. C’est le cas de Domaines & Forêts qui possède un vaste catalogue de biens d’exception à vendre. Que vous recherchiez un domaine chasse, d’un chalet de montagne, d’une propriété avec vignoble, d’un terrain de pêche ou de chasse, l’agence pourra faciliter vos recherches. Et son équipe est en mesure de vous accompagner dans les différentes étapes du processus d’achat.

Mais pourquoi les forêts constituent-elles un investissement stratégique ?

Outre les caractéristiques inhérentes à un investissement immobilier, les forêts ont une capacité unique de préservation du capital. En effet, la propriété d’une forêt implique à la fois la production de bois, dont la valeur augmente au fur et à mesure de la croissance des arbres, et sa conservation in situ, tout en conservant une flexibilité de choix quant au moment de l’utilisation et de la vente, qui peut être déterminé en tenant compte des conditions du marché. En outre, d’un point de vue financier, l’inclusion d’investissements forestiers dans les portefeuilles d’investissement présente au moins deux autres avantages.

Tout d’abord, la réduction de la composante de risque au sein du portefeuille d’investissement, résultant de la faible corrélation des taux de rendement des investissements forestiers avec ceux des classes d’actifs traditionnelles. Cette caractéristique résulte de la nature même de cette classe d’actifs : la croissance biologique des arbres, qui est la principale composante du rendement et qui a un lien faible ou inexistant avec les conditions macroéconomiques et les marchés financiers (« Trees do not read the Financial Times » a écrit un célèbre journaliste américain). En outre, la capacité des investissements forestiers à protéger le portefeuille des effets de l’inflation doit être prise en compte, en raison de leur capacité à maintenir et à augmenter leur valeur à moyen et long terme et de leur forte corrélation avec l’évolution générale des prix à la consommation.

Comment se définit un investissement forestier ?

Un investissement forestier peut être défini comme une allocation de capital financier dans un actif réel, consistant en l’acquisition et la gestion active d’une forêt (ou d’un titre ayant cet actif comme sous-jacent) dans le but d’obtenir un rendement financier. Le rendement financier découle essentiellement de quatre composantes :

  • la croissance biologique des arbres producteurs de bois (généralement la composante la plus importante du rendement) ;
  • l’augmentation de la valeur des terrains forestiers gérés de manière active et responsable ;
  • l’augmentation à moyen et long terme du prix du bois et des produits dérivés. On estime que la demande de bois augmentera de 30 % environ d’ici à 2030. Cette croissance est déterminée d’une part par l’évolution des habitudes de consommation, qui tendent à s’orienter vers des produits à faible impact environnemental (voir l’évolution du secteur de la construction), et d’autre part par les politiques de bioéconomie, qui favorisent une transition vers des systèmes de production et d’énergie basés sur des matériaux d’origine biologique, tels que le bois et la biomasse.
  • la valorisation d’autres produits et services forestiers. En effet, depuis quelques années, le commerce du bois n’est plus la seule et unique finalité, mais les modèles d’investissement se sont également ouverts à la valorisation et à la commercialisation d’autres produits et services innovants, tels que les produits forestiers sauvages (champignons, truffes, gibier, etc.), les services turistico-récréatifs, mais aussi la capacité de capter et de conserver le CO2. Ces activités sont souvent regroupées sous le terme technique « Higher and Better Uses » (HBU).

Intéressé par l’investissement dans un domaine forestier ? Contactez immédiatement l’agence Domaines & Forêts au 6 rue de la Ringouaire, 36 110 Brion.